Accueil > Informations pratiques > Dermopigmentation

Tatouage et pigmentation de cicatrices

Dermopigmentation

Le maquillage permanent

Inspirée du tatouage, la dermopigmentation est une technique qui s’est développée récemment en tant que technique médico-chirurgicale.

Elle consiste à introduire un pigment dans le derme à l’aide d’un appareil électrique, et permet de modifier la couleur d’une zone de peau dans un but réparateur ou purement esthétique. Par rapport au tatouage artistique, cette technique nécessite plus de connaissances médicales, mais le principe est le même.

Les pigments, bien tolérés par l’organisme, se présentent sous forme d’une solution stable de poudres colorées.

Les colorants utilisés peuvent être d’origine minérale ou organique : ils doivent être stériles et agréés Implants Médicaux, norme CE.

- Le tatouage purement esthétique : Tatouage cosmétique ou maquillage permanent.

- Le tatouage correctif ou restructuration cutanée : Correction d’une surface de peau ou de muqueuse présentant des anomalies de couleur.

- Indications post-chirurgicales.

- La technique de pigmentation et la douleur.

- Contre-indications et précautions.

INDICATIONS ESTHÉTIQUES

Il permet de redessiner la forme et la couleur de certaines lignes du visage, notamment :

Les sourcils :

Des sourcils impeccables : il existe deux techniques de maquillage pour redessiner on intensifier des sourcils clairsemés, trop clairs ou absents.

- Le "remplissage" offre un résultat uniforme, semblable au trait de crayon.

- Le "poil à poil", plus naturel, reproduit le tracé des poils. L’effet est visible de un à quatre ans selon l’intensité du pigment. Bien sûr, plus la couleur de départ est foncée et plus longtemps dure l’effet.

Les lèvres :

Une bouche bien dessinée : Pour corriger une asymétrie, épaissir des lèvres trop fines ou ridulées, réhausser la couleur naturelle des lèvres, il vaut mieux choisir une teinte identique ou légèrement plus foncée.

Il faut impérativement conserver un aspect naturel pour que l’effet soit joli et de bon goût.

Si les lèvres sont sans volume, il sera utile de penser à les repulper grâce à des injections d’acide hyaluronique.

Le regain de volume allié au tracé net et recoloré vont rajeunir la bouche de manière considérable.

Le contour des yeux (eye-liner ou densification ciliaire) :

Un regard plus intense : La pose d’eye-liner demande un spécialiste bien formé à cause de la proximité de l’œil.

La ligne peut être plus ou moins épaisse pour un regard intensifié et un effet de "cils fournis".

Grain de beauté :

Un grain de beauté peut être placé sur le visage selon le "langage des grains de beauté".

Ephélides :

Des taches de rousseur peuvent également être disposées sur le visage.

Cicatrices :

Pigmentation de cicatrices esthétiques et réparatrices.

Ce maquillage est particulièrement recommandé :

- Aux hommes et aux femmes.

- A ceux qui veulent gagner du temps.

- A celles qui veulent allier beauté et confort 24/24.

- Aux personnes n’ayant pas ou peu de sourcils.

- Aux personnes qui présentent une perte de définition de forme et de couleur des contours de la bouche qui s’affine et perd son galbe avec le temps.

- Aux personnes ayant des difficultés à se maquiller.

- Aux personnes présentant une intolérance aux produits de maquillage.

- Aux sportives qui veulent garder un tracé net et durable des sourcils, lèvres et du tour de l’œil.

- Aux femmes actives qui désirent réduire le temps de maquillage.

- A celles qui n’aiment pas que le maquillage coule ou s’efface et que le rouge à lèvre file dans les ridules.

- A ceux qui présentent des allergies.

- A ceux qui souffrent d’alopécie (absence de pilosité à certains endroits), permanente ou temporaire (chimiothérapie).

- Aux accidentés et opérés qui présentent des cicatrices.

- Aux personnes qui portent des lunettes et des lentilles de contact.

- A ceux qui souhaitent réparer une dermopigmentation malheureuse.


Cette implantation est considérée comme semi-permanente car elle s’estompe avec le temps (plusieurs années).

Il est important de choisir un maquillage naturel et discret qui rehausse simplement le visage mais qui ne s’impose pas de manière artificielle.

Il faut prendre soin du choix de la forme et de la couleur que l’on souhaite obtenir.
Le conseil de la personne qui réalise la dermopigmentation est précieux : les critères de choix seront recherchés en fonction de la morphologie de la patiente, de sa carnation et du résultat qu’elle espère.

Avant la séance, une simulation est réalisée au crayon pour les lignes et au pinceau pour la couleur. Si la patient est satisfaite par la simulation, le maquillage sera réalisé avec son accord.

LES INDICATIONS CORRECTIVES MÉDICALES

Cette pratique concerne :

- Les personnes présentant une perte de définition de forme et de couleur des sourcils ou du contour des lèvres qui s’affine et perd son galbe avec le temps.

- Les personnes présentant une perte des cils et des sourcils : pelade, traumatisme, brûlure, cicatrice, chimiothérapie.

- Atténuation des point de tatouage après radiothérapie par pigment de couleur « chair ».

- Les dépigmentation temporaires ou définitives.

- La redéfinition et coloration des aréoles mammaires trop claires ou asymétriques.

LES INDICATIONS POST-CHIRURGICALES

Cette technique est un complément très intéressant pour la réparation des téguments après un acte chirurgical.

Elle permet :

- De redessiner la forme.

- De repigmenter les dépigmentations cicatricielles post-chirurgicales : aréoles mammaires après chirurgie d’augmentation ou de diminution du volume mammaire, lifting, chirurgie post-traumatique.

- De repigmenter les dépigmentations post-LASER.

- De reconstruire la plaque aréolo-mammelonnaire après cancer du sein.

- Les reconstructions labiales pour séquelles de fentes-labio-maxillaires (« bec-de-lièvre »), perte de substance ou cicatrices.

- Atténuer les cicatrices au niveau des zones pileuses avec perte de pilosité (cils, sourcils, cuir chevelu, barbe…).

- Améliorer les greffes de peau dépigmentée.

LA TECHNIQUE DE PIGMENTATION :

L’implantation est réalisée avec un appareil électrique et des aiguilles à une ou plusieurs pointes selon le travail à effectuer.

Les aiguilles et les pigments sont stériles et à usage unique : il n’existe donc aucun risque de contamination.

Selon l’importance de la zone à traiter, notamment pour les reconstructions cutanées ou les camouflages de cicatrices, la couleur pourra légèrement changer dans le mois qui suit l’implantation.
Une rectification de teinte peut alors être envisagée un mois après la séance d’essai : plusieurs passages seront nécessaires.

Il faut en effet, en premier lieu, faire une séance d’essai et attendre un mois pour évaluer l’évolution de la teinte. La couleur s’éclaircira effectivement avec le temps.

LA DOULEUR :

La dermopigmentation est parfois un acte un peu sensible et il est courant d’utiliser une crème anesthésiante qui doit être appliquée en couche épaisse au niveau de la zone intéressée une heure et demi avant la pigmentation.

Si cela est insuffisant, il est possible de pratiquer une anesthésie locale. Pour le tracé de l’eye-liner pour les personnes angoissées, il peut être utile de prendre un tranquillisant léger avant la pigmentation.

LES SUITES :

Si le patient est sujet aux ecchymoses (bleus), il est nécessaire de prendre des doses d’Arnica la veille et le matin de l’intervention.

PRÉCAUTIONS ET CONTRE-INDICATIONS

La dermopigmentation est une technique sûre, peu agressive, réalisée en ambulatoire avec des suites simples. Cependant, comme dans tout acte qui touche à l’intégrité du corps humain, un certain nombre de précautions sont à prendre et des contre-indications existent.

LES CONTRE-INDICATIONS :

L’implant ne doit pas être utilisé dans certains cas :

- Maladies dermatologiques évolutives, maladies infectieuses.

- Pathologies ou irritations oculaires pour un eye-liner.

- Maladies auto-immunes, bien que le pigment soit inerte.

- Désordres systémiques importants (diabète insulino-dépendant, allergies graves, Insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque…).

- Tendance à développer des chéloïdes.

- Traitement par la vitamine A acide (Roaccutane).

- Certains profils psychologiques instables et indécis à cause du caractère permanent de la pigmentation.

- Patient immunodéprimés (SIDA, greffes rénales, déficit immunitaire…).

Il faut noter que les patients sous anti-coagulants (Aspirine), anti-inflammatoires peuvent être sujets à un hématome, des ecchymoses ou un saignement localisé à la zone d’implantation.

Du fait d’une interaction possible de l’implant coloré avec des implants de comblement (rides, augmentation de lèvres…), il est conseillé d’attendre deux mois entre les deux.

En cas d’antécédents d’herpès, il est nécessaire de prendre un traitement spécifique avant une pigmentation labiale.

Un questionnaire médical sera rempli avant toute pigmentation.

LES PRÉCAUTIONS :

Après la séance de pigmentation, il est recommandé de :

- Mettre de la glace pendant ½ heure sur la zone traitée pour calmer la réaction inflammatoire temporaire.

- Nettoyer la zone pigmentée matin et soir avec une lotion apaisante sans frotter.

- Appliquer matin et soir pendant trois jours une lotion anti-inflammatoire et antiseptique.

- Ne pas enlever les petites croûtes dont l’apparition est normale.

- Éviter les bains de mer ou en piscine pendant cinq jours et l’exposition solaire ou aux U.V pendant dix jours.

L’apparition d’un œdème est normale, il durera 24 à 48 heures.

S’il existe une fragilité capillaire, il est possible de présenter des ecchymoses notamment après un eye-liner.

Une petite démangeaison peut parfois apparaître durant 8 jours.