Accueil > Chirurgie esthétique > Chirurgie esthétique du visage (3D) > Lifting (3D) chirurgie du rajeunissement

Rajeunissement facial chirurgical

Lifting (3D) chirurgie du rajeunissement

Lifting à Toulouse

La chirurgie du relâchement cutané du visage : le lifting

Le lifting est la chirurgie esthétique du rajeunissement du visage et du cou, visant à diminuer l’excès cutané dû à l’âge ou à un amaigrissement. Il peut être complet ou partiel. Il peut être réalisé sous anesthésie générale ou locale selon les cas. Quand l’altération est due à un excès de peau consécutif à une modification des parties molles, graisse et muscle, le traitement ne peut être que chirurgical.

Le vieillissement du visage se traduit par un relâchement des tissus cutanés qui tendent à s’affaisser vers le bas du visage. Seule la chirurgie peut corriger radicalement cet effet. De même, la remise en tension du cou.

Le lifting est aujourd’hui beaucoup moins traumatisant que dans le passé et les résultats beaucoup plus naturels. Il existe plusieurs techniques et il est possible de s’adapter à ce que souhaite la patiente. Elle peut cependant être associée à des techniques d’injections qui souvent retardent le recours à la chirurgie, mais ne le remplacent pas.

Le lifting classique consiste à retendre la peau des joues et du cou par une incision faisant le tour de l’oreille et se prolongeant en avant dans la zone temporale et en arrière dans la région de la nuque.

Les cicatrices sont invisibles car presque toutes cachées par les cheveux.

VEUILLEZ PATIENTER QUELQUES INSTANT POUR ACCEDER A L’ANIMATION EN 3D :



Parallèlement à la remise en tension de la peau, on réalise une remise en tension des systèmes musculo-aponévrotiques de la face.

L’intervention du lifting peut nécessiter une hospitalisation ou pas, une anesthésie générale ou locale.

On tend de plus en plus à réaliser le lifting en ambulatoire en gardant le patient juste une journée en observation et en le laissant repartir le soir. L’anesthésiste prend en charge le patient depuis le début de la chirurgie jusqu’à son départ chez lui.

Pendant une bonne semaine, des ecchymoses subsistent au niveau de la face. Il est préférable de prévoir deux ou trois semaines de vacances après l’intervention.

VEUILLEZ PATIENTER QUELQUES INSTANT POUR ACCEDER A L’ANIMATION EN 3D :




LE MINI-LIFT

Le mini-lift ou « soft lift » est une opération consistant à remédier au relâchement cutané au niveau du visage.

Affaissement des joues, relâchement de la peau, rides, apparition d’un double menton... Le vieillissement du visage apparaît de différentes façons. Le mini-lift permet de corriger un relâchement situé sur la partie moyenne et inférieure de la face tout en donnant au visage un aspect rajeuni.

Aujourd’hui, il s’agit de l’une des interventions de chirurgie esthétique du visage les plus pratiquées.

Avant l’opération
Au cours d’une consultation, le patient et le chirurgien définiront l’objectif à atteindre. En fonction de cela, le chirurgien décidera de la technique à employer :
- Le lifting facial (voir notre chapitre sur le lifting).
- Le mini-lift.
Le mini-lift permettra de corriger un relâchement de la partie moyenne ou inférieure du visage.

Opération, anesthésie et hospitalisation
En retirant un lambeau de peau à l’arrière de l’oreille, le chirurgien va retendre les tissus et repositionner la peau du visage afin de lui donner un aspect rajeuni.

Le mini-lift est une intervention de chirurgie esthétique pratiquée sous anesthésie locale et en ambulatoire. Le patient peut donc rentrer chez lui le jour même.

Durée de l’intervention : environ deux heures.

Suivi post-opératoire
La nuit suivant l’opération, le patient devra porter un bandage. Il pourra le remplacer par un bonnet élastique qu’il devra porter jour et nuit pendant une semaine. La semaine suivante, le bonnet ne lui servira que la nuit.

Des œdèmes (gonflements) et des ecchymoses (bleus) peuvent apparaître après un mini-lift, mais ils s’atténueront sous 8 à 10 jours.

Trois à quatre semaines après l’intervention, le patient effectuera une visite de contrôle auprès de son chirurgien.

Résultats
La peau est retendue sans que la dynamique naturelle du visage ne soit touchée. Le mini-lift permet de redessiner l’ovale du visage et de largement atténuer les plis situés du coin de la bouche jusqu’au nez, tout en assurant un résultat très naturel.

Les cicatrices seront aussi discrètes que possible, à l’avant et à l’intérieur de l’oreille. Néanmoins, le patient devra veiller à ne pas les exposer au soleil et à les protéger avec de la crème solaire pour éviter une pigmentation.


LE FRENCH LIFTING

Le « French Lifting » est une opération de chirurgie esthétique destinée à remodeler l’ovale du visage. Il est destiné notamment aux femmes dès l’apparition des premiers signes de relâchement du visage.

C’est le Docteur Philippe BELLITY qui est à l’origine du « French Lift » ou « French Lifting ».

Principe
En pratiquant une petite incision au niveau de la patte des cheveux, le chirurgien va remonter les tissus du visage à l’aide de fils résorbables.

Si nécessaire, le « French Lifting » peut être accompagné d’une micro liposuccion.

Anesthésie et hospitalisation
Cette intervention se pratique généralement sous anesthésie locale. Une anesthésie générale peut également être envisagée, selon les cas et le souhait du patient.

Le « French Lifting » est une opération de courte durée (pas plus d’une heure dans la majorité des cas) et peut se dérouler en ambulatoire. Le patient peut rentrer chez lui le jour même.

Suites opératoires
Des œdèmes (gonflement) et des ecchymoses (bleus) peuvent apparaître au cours de la première semaine suivant l’opération, mais ils s’atténueront avec le temps.

Le patient devra effectuer une visite de contrôle une semaine après le « French Lifting ». Visite pendant laquelle le chirurgien peut retirer quelques points.

Ce type d’intervention esthétique n’entraîne que peu ou pas de douleur.

Résultats
La peau est retendue, conférant ainsi au visage un aspect rajeuni. Les cicatrices sont dissimulées sous la patte des cheveux et à l’intérieur de l’oreille.

Entre 7 à 10 jours après l’opération, une éviction sociale est conseillée. Une fois ce délai écoulé, le résultat devient présentable pour l’entourage.


LE LIFTING CERVICO-FACIAL

C’est le lifting du visage et du cou. Il est le plus fréquemment réalisé.

Il a pour objectif de traiter l’affaissement et le relâchement de la peau et des muscles du visage (tempes et sourcils, joues, bajoues, ovale du visage) et du cou.

Il n’est pas question de changer l’aspect du visage dans sa forme, mais seulement de restaurer les différentes structures anatomiques de la face et du cou pour retrouver l’aspect du visage quelques années auparavant.

Technique opératoire
Pour corriger le relâchement, les muscles sont remis en tension. La peau est ensuite redrapée sur les nouveaux galbes sans tension excessive.

Il est nécessaire, pour avoir un résultat naturel, que la peau ne soit pas trop tirée, mais que le plan musculaire soit solide.

Les surcharges graisseuses peuvent être enlevées dans le même temps opératoire.

A l’inverse, si le visage est trop maigre, il est possible de réinjecter de la graisse autologue pour rétablir les volumes.

Le visage et le cou peuvent ainsi être "restructurés".

Le lifting cervico-facial peut être fait dès que les premiers signes du vieillissement apparaissent et qu’un besoin de correction est ressenti, généralement à partir de 45 ans.

Cette intervention est souvent associée à un autre geste chirurgical comme la chirurgie esthétique des paupières (blépharoplastie) ou la correction de l’affaissement et des rides du front (lifting endoscopique).

Elle peut également être complétée par des techniques médico-chirurgicales (dermabrasion, peeling, traitement médical de rides par injections d’acide hyaluronique ou toxine botulique).




LE LIFTING AVEC PETITE CICATRICE

Il est possible, dans certains cas, de retendre la région du cou et des pommettes par une petite incision limitée au devant de l’oreille et à la patte chevelue. Cette intervention peut se faire sous anesthésie locale ou ambulatoire.

L’intervention
Le type d’anesthésie est préalablement choisi avec l’anesthésiste lors du bilan. Le lifting peut être réalisé sous anesthésie générale, sous anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse ou sous anesthésie locale dans certains cas.

L’incision est en grande partie cachée dans les cheveux et au pourtour de l’oreille.

Un décollement est fait sous la peau à partir des incisions.

Le chirurgien procède alors à la remise en tension du plan musculaire, extrêmement précise et dosée afin de corriger l’affaissement sans nuire à l’expression du visage.

Une lipoaspiration peut être faite en cas de surcharge graisseuse localisée ou une lipostructure dans le cas inverse (visage émacié).

La peau est ensuite redrapée naturellement et l’excédent supprimé.

Les sutures sont faites sans tension.

Un pansement est mis en place en fin d’intervention.

L’intervention peut durer plusieurs heures en fonction de l’importance des corrections à apporter.

Les suites opératoires
Le patient sort le soir même de la clinique, mais doit revenir le lendemain en consultation post-opératoire.

Il vaut mieux se reposer les premiers jours et éviter tout effort violent.

Les suites classiques sont l’œdème (gonflement), les ecchymoses (bleus) et une sensation de tension douloureuse surtout en arrière des oreilles et autour du cou.

Tout cela est normal et disparaît progressivement dans les deux semaines post-opératoires.

Le gonflement dure presque un mois et il persiste souvent une légère induration des zones décollées plus palpable que visible.

Les oreilles ne retrouvent leur sensibilité normale qu’au bout d’un à trois mois.

Éviction sociale
Les cicatrices sont cachées en avant et en arrière par les cheveux, seule la zone devant l’oreille est visible.

La première semaine est marquée par une éviction sociale totale. Au bout d’une douzaine de jours, le résultat devient présentable pour les amis, mais pour que l’opération ne soit pas décelable par des tiers, il faut attendre trois semaines.

Résultats
On ne peut pas parler de résultat définitif avant deux ou trois mois.

Les cicatrices sont encore rosées et un peu indurées, elles vont s’atténuer vers le sixième mois.

Aujourd’hui, il n’est plus question de donner au visage un aspect chirurgical, mais un aspect naturel. La personne doit se retrouver comme elle était une dizaine d’années auparavant.

L’aspect général est plus détendu, reposé et rafraîchi. Bien souvent, cette amélioration physique s’accompagne d’un mieux être psychologique.

Les éventuelles complications doivent envisagées avec le chirurgien lors des consultations pré-opératoires.

Un lifting partiel est souvent associé à d’autres techniques comme les fils tenseurs ou les injections de comblement (voir Médecine Esthétique).


A SAVOIR

Le Lifting Complet comprend :

- Un lifting cervico-facial

+

- Une blépharoplastie des quatre paupières