Accueil > Chirurgie esthétique > Chirurgie esthétique du corps (3D) > Lipofilling mammaire

Lipostructure des seins

Lipofilling mammaire

Remodelage mammaire à Toulouse

LE REMODELAGE MAMMAIRE PAR TRANSFERT GRAISSEUX

L’hypoplasie mammaire est définie par des seins de volume insuffisamment développé par rapport à la morphologie de la patiente.

Le plus souvent, ce volume jugé insuffisant est corrigé par la mise en place d’implants (prothèses) mammaires derrière la glande mammaire ou derrière le muscle grand pectoral. Ce geste peut être associé dans certains cas à un redrapage cutané (cure de ptôse).

Dans certains cas, il est possible d’augmenter ou de restaurer le volume des seins par transfert de graisse.

Cette technique, qui a été mise en au point en chirurgie reconstructrice des seins, a apporté une avancée considérable.

Cependant, les deux techniques gardent leurs indications :

- L’augmentation des seins par implants convient plutôt aux patientes qui souhaitent une augmentation importante du volume des seins et qui désirent une transformation radicale de leur poitrine.
- Le lipomodelage esthétique des seins ne permet qu’une augmentation modérée et convient mieux aux patientes qui veulent retrouver un "état antérieur" (après amaigrissement, grossesse, allaitement) et/ou qui désirent une solution plus "naturelle" sans corps étranger prothétique. Cette technique n’est bien sûr possible que si la patiente présente un site donneur de graisse suffisant.
Actuellement, la technique du transfert de graisse est reconnue d’une grande efficacité.
Elle doit être pratiquée dans le respect de certaines précautions et conformément aux données avérées de la science et elle doit être réalisée exclusivement en milieu chirurgical (pas dans un cabinet) par un chirurgien plasticien.

Le diagnostic et le suivi :

Il est impératif de réaliser un bilan pré-opératoire strict d’imagerie du sein : mammographie et échographie avant tout remodelage par transfert de graisse.

De même, la patiente doit s’engager à faire réaliser les examens de référence (mammographie, échographie) à un an, deux ans, voire trois ans en fonction des recommandations du radiologue spécialisé en imagerie du sein.

Heureusement, les techniques modernes de transfert de graisse permettent une répartition harmonieuse des greffons adipocytaires, rendant le risque de formation de kyste huileux ou de mauvaise prise (cytostéatonécrose) plus limité.

INDICATIONS

La technique du transfert graisseux dans le cadre du remodelage des seins ne peut répondre qu’à des indications précises. La patiente doit disposer d’un capital adipeux suffisant pour prélever de la graisse dans de bonnes conditions. Les patientes trop minces ne peuvent donc pas bénéficier de cette intervention.

A contrario, il est possible de jumeler cette intervention avec une liposuccion, faisant "d’une pierre deux coups" en harmonisant la silhouette.

Cette technique présente deux avantages majeurs :

- Elle permet une augmentation du volume du sein, certes modérée, mais complètement naturelle, sans corps étranger, et ne donnant pas l’aspect d’un sein artificiel.
- Elle permet de traiter, dans le même temps opératoire, les éventuelles surcharges graisseuses localisées dysharmonieuses (site de prélèvement de la graisse).

Comme dans toute chirurgie du sein, un examen clinique du sein est nécessaire afin de dépister un éventuel processus pathologique : les examens spécifiques seront réalisés afin de dépister toute anomalie suspecte.

Si toutes ces précautions sont prises, l’intervention peut être envisagée sereinement et sans arrière pensée.