Accueil > Chirurgie esthétique > Chirurgie esthétique du corps (3D) > Lipoaspiration, Liposuccion (3D)

Chirurgie d’aspiration de la cellulite

Lipoaspiration, Liposuccion (3D)

Liposuccion à Toulouse

La liposuccion est encore aujourd’hui incontestablement, le traitement le plus efficace contre la cellulite localisée. Dans la plupart des cas, elle est effectuée sous anesthésie locale approfondie ou anesthésie locale pure, parfois sous anesthésie générale.

La liposuccion est la chirurgie la plus demandée en chirurgie esthétique. Elle concerne aussi bien les hommes que les femmes.

Son but est d’éliminer les surcharges graisseuses localisées sur le visage et sur le corps.

La qualité de la peau est un élément déterminant de la réussite de la liposuccion.

Les liposuccions les plus fréquentes sont :

- La liposuccion des cuisses : culotte de cheval, intérieur des cuisses, plis sous fessier.


VEUILLEZ PATIENTER QUELQUES INSTANT POUR ACCEDER A L’ANIMATION EN 3D :




- Liposuccion des fesses : banane fessière sous le pli fessier.

VEUILLEZ PATIENTER QUELQUES INSTANT POUR ACCEDER A L’ANIMATION EN 3D :




- La liposuccion du ventre et pubis : bouée autour du ventre, épaississement du pubis

VEUILLEZ PATIENTER QUELQUES INSTANT POUR ACCEDER A L’ANIMATION EN 3D :




- Liposuccion des hanches : poignées d’amour, en général avec le ventre et les flancs postérieurs pour affiner le tour de taille.

- Liposuccion des bras.

VEUILLEZ PATIENTER QUELQUES INSTANT POUR ACCEDER A L’ANIMATION EN 3D :




- Liposuccion des genoux et des mollets : bourrelets de la face interne du genou ou du mollet pour pouvoir mettre des bottes.

-  Liposuccion du visage : double menton et bajoues.


VEUILLEZ PATIENTER QUELQUES INSTANT POUR ACCEDER A L’ANIMATION EN 3D :




- Liposuccion de la poitrine chez l‘homme : excès de graisse au niveau des seins (ne pas confondre avec la gynécomastie qui est une hypertrophie de la glande mammaire et qui s’opère aussi).

LA LIPOASPIRATION

L’intervention peut concerner une ou plusieurs zones lors de la même session opératoire.

C’est le chirurgien, en accord avec le patient qui décide ce qu’il est possible et raisonnable de faire et qui établit le devis.

Cette intervention ne laisse pas de cicatrices. Elle est réalisée en ambulatoire, ce qui permet à la personne opérée de rentrer chez elle le jour même de l’intervention.

Il est tout à fait illégal aujourd’hui de pratiquer cette chirurgie en cabinet médical depuis la loi du 4 mars 2002. Elle doit impérativement être effectuée en bloc opératoire stérile.

A la Clinique Esthétique Saint-Aubin, plusieurs formes d’anesthésie sont possibles : locale, locale approfondie, loco-régionale ou générale.

En fonction de l’importance de la liposuccion et du souhait du patient, le chirurgien propose un type d’anesthésie. Il faut en parler avec l’anesthésiste lors de la consultation pré-opératoire.

La lipoaspiration évolue pendant les six mois qui suivent l’intervention. Le résultat final ne pourra être évalué qu’à partir de ce moment là.

Dans les suites opératoires immédiates, le port d’un panty est nécessaire.

OBJECTIFS

La lipoaspiration permet de supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées. En général, celles-ci résistent aux régimes et à l’exercice physique.

La lipoaspiration n’est pas une méthode d’amaigrissement, elle n’intervient pas dans le processus de maîtrise du poids.

Elle est au contraire préconisée en complément d’un nouvelle hygiène de vie.

Il est possible d’associer des conseils en nutrition en complément à l’acte chirurgical.

PRINCIPE

Mis au point à partir de 1977 par le docteur Yves-Gérard ILLOUZ, le principe de la lipoaspiration est d’introduire par de très petites incisions, des canules à bout arrondi, non tranchant, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices. Ces canules sont connectées à un circuit fermé dans lequel est créée une pression négative qui entraîne une aspiration.

Cela permet une aspiration non traumatisante et harmonieuse des cellules graisseuses en surnombre.

Les cellules graisseuses n’ayant pas la faculté de se re-multiplier, il n’y a pas de récidive de la population d’adipocytes.

Même l’aspect de la peau peut être amélioré par la rétractation cutanée que génère la lipoaspiration superficielle.

AVANT L’INTERVENTION

Comme pour toutes les interventions de chirurgie esthétique, un bilan pré-opératoire doit être réalisé et une information très précise du patient avec remise d’une documentation écrite et d’un devis détaillé.

L’intervention ne peut pas être réalisée avant les 15 jours de délai de réflexion fixés par la loi.

L’anesthésiste doit être vu en consultation au moins 48 heures avant la lipoaspiration quand l’anesthésie générale, loco-régionale ou locale approfondie est privilégiée.

TYPE ANESTHÉSIE

Selon les cas et l’importance des zones à traiter, la lipoaspiration peut être réalisée sous anesthésie locale pure, sous anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie vigile), sous anesthésie générale ou sous anesthésie loco-régionale (péridurale ou rachi-anesthésie).

Le choix se fera en fonction de l’importance de l’intervention, des préférences des praticiens et du patient.



MODALITÉS D’HOSPITALISATION

A la Clinique Esthétique Saint Aubin, les lipoaspirations sont réalisées en ambulatoire. Le patient opéré le matin ressort le soir même.

L’INTERVENTION

La technique opératoire suit généralement un certain nombre de principes, mais le chirurgien l’adapte bien sûr à chaque cas pour avoir le meilleur résultat possible.

La méthode classique consiste en une aspiration des excès graisseux localisés essentiellement sur la fameuse « culotte de cheval », sur les genoux, l’intérieur des cuisses, les mollets, les hanches ou l’abdomen.

Les INCISIONS sont le plus souvent cachées dans les plis naturels. Quand ce n’est pas possible, elles sont de petite taille et donnent donc lieu à de très petites cicatrices.

L’aspiration de la graisse se fait au moyen de CANULES MOUSSES. La trajectoire de ces canules forme un réseau régulier de tunnels qui respectent les vaisseaux et les nerfs pour traiter aussi bien la graisse profonde que la graisse superficielle.

La QUANTITÉ de graisse extraite est adaptée à chaque cas, elle dépend aussi de la qualité de la peau sus-jacente. L’élément cutané est déterminant pour la beauté du résultat, il est impératif que la peau puisse se rétracter.

Le port d’un panty est recommandé pour exercer une contention pendant les semaines post-opératoires : deux à quatre semaines.

La durée de l’intervention est très variable en fonction de la quantité de graisse à enlever (d’une demi-heure à trois heures).

Les grosses lipoaspirations ne peuvent pas être réalisées en ambulatoire et nécessitent une hospitalisation. Dans ce cas, les patients sont dirigés vers un autre établissement.

LES SUITES OPÉRATOIRES

Un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) apparaissent au niveau des régions traitées.

On compte 10 à 20 jours pour les résorber.

En règle générale, cette intervention génère peu de douleur. En revanche, une fatigue peut être ressentie les premiers jours surtout quand la quantité de graisse extraite est assez importante.

Une activité normale peut être reprise dans les quelques jours qui suivent l’acte chirurgical, selon l’avis du chirurgien en fonction de l’importance de l’aspiration et de l’activité professionnelle.

L’activité sportive peut être reprise environ trois semaines après.

Le résultat commence à apparaître au bout de ces quelques semaines et évolue environ pendant 6 mois.

LE RÉSULTAT

Quand l’indication a été bien posée et que la technique a été bien appliquée le résultat obtenu est la disparition des surcharges pondérales LOCALISÉES.

On ne dira jamais assez que la lipoaspiration n’est pas une technique de maîtrise du poids !

Il peut arriver que le résultat laisse observer quelques imperfections localisées : asymétrie résiduelle, irrégularité de surface...
Dans ce cas, il est généralement possible de faire une correction sous anesthésie locale à partir du sixième mois post-opératoire.

LES COMPLICATIONS

La lipoaspiration est une véritable intervention chirurgicale qui implique les risques inhérents à tout acte médical.

Lors des visites pré-opératoires les médecins auront informé le patient par oral et par écrit des risques liés tant au geste chirurgical qu’à l’anesthésie.

De même, la remise d’un devis écrit est obligatoire et l’intervention ne peut pas avoir lieu moins de 15 jours après la consultation.

LE SUIVI DIÉTÉTIQUE

Dans certains cas, il peut être utile de perdre du poids avant la chirurgie, les zones résistantes seront traitées par lipoaspiration.

Souvent, le suivi diététique est associé en post-opératoire afin de conserver et d’amplifier le résultat de l’opération.

Quelquefois, une seule consultation peut servir à renouer avec une hygiène alimentaire quelque peu malmenée par la vie moderne.

Pour plus d’informations, voir : MINCIR POUR EMBELLIR.