Accueil > Chirurgie esthétique

Chirurgie esthétique

LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE A TOULOUSE :

La chirurgie réparatrice esthétique est née au début du XXème siècle pour réparer les dégâts de la guerre de 1914-1918.

Le premier lifting serait né d’une reconstruction faciale post-traumatique.

Peu à peu, les gestes chirurgicaux inventés pour "réparer" vont être transformés par les chirurgiens plasticiens, grâce à des techniques rigoureuses, en exercice d’adresse au bénéfice de l’esthétique pure. Après un engouement pour certaines techniques un peu trop visibles (lifting spectaculaires...), la tendance est revenue aux résultats plus naturels, voire indécelables.

La chirurgie réussie est celle qui conserve à la personne opérée un aspect naturel.

Parallèlement à la chirurgie, des techniques plus douces se sont développées. Elles sont souvent complémentaires, parfois alternatives : laser, injections, peeling...

De même, les progrès réalisés dans la cosmétique apportent un soutien à l’action du chirurgien et du médecin en permettant un entretien de la peau qui complète et perpétue les résultats.

Une prise en charge plus globale et centralisée du vieillissement est entrain de naître partout dans le monde visant à traiter le vieillissement non seulement dans sa part physique mais aussi dans sa part mentale et psychique.

L’exercice de la chirurgie esthétique en France est règlementé par la loi du 4 mars 2002 et les installations doivent être conformes aux exigences des décrets d’application de cette loi.

L’Agence Régionale de Santé (ARS) contrôle périodiquement cette conformité.

De même, les praticiens doivent être chirurgiens plasticiens ou chirurgiens dans certaines spécialités pour effectuer les actes esthétiques se référant à leur spécialité :

Par exemple, les ophtalmologistes ont le droit d’effectuer la chirurgie esthétique des paupières (blépharoplastie), les otorhinolaryngologistes, des rhinoplasties esthétiques (nez) ou des otoplasties (oreilles). D’autres spécialistes ont également accès à la chirurgie esthétique.

Tous ces chirurgiens doivent être régulièrement inscrits à l’Ordre des Médecins et avoir une assurance Responsabilité Civile Professionnelle spécifique à la pratique de l’esthétique.

La chirurgie plastique et reconstructrice recouvre un grand nombre d’interventions qui sont prises en charge par l’assurance maladie. Ce sont généralement des interventions liées à une reconstruction post-traumatique ou après cancer ou encore liées à des malformations congénitales.

En revanche, la chirurgie esthétique ne recouvre que les interventions à but strictement esthétique en l’absence de toute pathologie ou anormalité.


Ces interventions sont essentiellement :

Pour le visage

- Les rhinoplasties esthétiques
- Les blépharoplasties esthétiques
- La dermabrasion et les peeling
- Les génioplasties
- Les otoplasties
- Les liftings
- Les greffes de cheveux

Pour le corps

- Les augmentations mammaires
- Les différentes lipoaspirations
- Les réductions mammaires
- Les lipostructures
- Les nymphoplasties
- Le lifting des cuisses
- La pénoplastie
- La gynécomastie
- Certaines plasties abdominales