Accueil > Médecine esthétique > Raffermir > Carboxythérapie

Médecine thermale

Carboxythérapie

Injections de CO2

Nouvelle thérapie esthétique

LA CARBOXYTHÉRAPIE

La carboxythérapie est proposée dans le traitement du relâchement cutané :

- les peaux distendues des bras, du ventre, du cou, du décolleté, du visage, des cuisses...

- peau « chiffonnée », cernes etc…

Depuis 1932, l’administration de CO2 est pratiquée et les études effectuées ont démontré un effet bénéfique chez les malades souffrants de problèmes artériels, et dans certaines maladies vasculaires. Une amélioration des aspects cutanés a été constatée au cours des traitements, ce qui a conduit un centre universitaire à réaliser des recherches spécifiques.

En particulier, il a été possible de vérifier l’efficacité de la carboxythérapie, pratiquée par voie sous-cutanée avec un appareil et une méthodologie adéquate, dans :

- Amélioration au niveau micro circulatoire.

- Modification positive avec une augmentation de l’épaisseur du derme.

- Augmentation de l’élasticité de la peau et effet positif sur le relâchement cutané.

- Correction des irrégularités cutanées (correction d’irrégularités après une intervention de liposuccion).

INFORMATIONS SUR LE TRAITEMENT

De meilleurs résultats sont obtenus si l’on connaît la méthode et les modalités d’action.
Notamment son délai d’action qui ne peut se produire immédiatement.
Le médecin, spécialement formé à cette pratique, va choisir un programme approprié à chaque région du corps à traiter et à chaque indication.

Différents paramètres peuvent varier :

La vitesse du flux :

Ce paramètre se rapporte d’une part à la recherche des effets que nous voulons obtenir, et d’autre part à l’élasticité des tissus traités.

La quantité de gaz administré :

Les programmes permettent de paramétrer le traitement, par rapport à la sensibilité du patient, à la sensation de douleur que peuvent ressentir certains patients pendant le traitement.
De sorte que la carboxythérapie doit être un traitement le plus indolore possible, il est nécessaire de régler les paramètres de la machine et les modalités de traitement suivant la sensibilité des patients.
Vous devez indiquer à votre médecin s’il se produit une petite douleur, ce qui le guide dans son action.

L’administration du gaz est superficielle.
Il permet de décoller les tissus obtenant un effet d’adaptation du derme.

SÛRETÉ DE LA MÉTHODE

La carboxythérapie se pratique avec un appareil sécurisé, certifié et avec une méthode adéquate, sûre et non toxique.
Parmi les patients traités, il est possible de rencontrer :

- Une sensation de pétillements sous cutané (elle n’est pas gênante et s’apaise dans la première heure).

- Ecchymoses (représente 5% des cas).

- Douleur dans la zone d’administration (aujourd’hui quasiment inexistante avec l’introduction de la nouvelle machine CDT Evolution).

- Le traitement sur le visage peut laisser un gonflement modéré des zones traitées pendant un à deux jours source de gêne sociale légère.

CHAMP D’APPLICATION

La carboxythérapie trouve aujourd’hui diverses applications : elle est entrée dans les recommandations de la chirurgie plastique, en dermatologie, en phlébologie, et pour le traitement de diverses pathologies.

Les champs d’application en esthétique médicale sont actuellement les suivants :

- Relâchement cutané : corps, visage, décolleté…

La sûreté de la méthode, rend possible l’association de la carboxythérapie à d’autres méthodes que le médecin considère nécessaires.

INFORMATIONS SUR L’APPAREIL

Les résultats positifs obtenus par les études effectuées et par l’expérience clinique de tous les opérateurs qui, dans le monde entier, utilisent la méthode, a favorisé la mise sur le marché de nombreux appareils d’administration de CO2.
La sécurité et l’efficacité de la méthode est en réalité, liée, d’une part à une exécution correcte et d’autre part, à l’utilisation d’instruments sécurisés et fiables.

Il est indispensable de respecter les conditions suivantes :

- Il doit être obligatoirement utilisé du CO2 médical.

- L’appareil utilisé est un appareil médical sécurisé et certifié par le Ministère de la Santé, il permet permettre de prédéterminer et de contrôler :

  • la pureté du gaz administré.
  • la quantité de gaz administré.
  • le temps d’administration.
  • le volume du gaz administré.
  • la vitesse de l’administration de gaz doit être déterminée et constante.
  • la stérilité du gaz.
  • la température du gaz.

- L’appareil doit être soumis à des certifications qui garantissent la conformité des données techniques reportées ci-dessous et la possibilité d’utiliser l’appareil pour la soumission de gaz médical.

- Des aiguilles de 13mm (pour le corps) et/ou de 4 mm (pour le visage) sont utilisées. Tout le système d’injection de CO2 par les aiguilles est à usage unique et le gaz médical est stérile.

Même si cette méthode ne nécessite aucune anesthésie, et qu’elle est peu invasive, le traitement doit être toujours réalisé par un médecin qui garantit le suivi du traitement, mais aussi des modalités d’utilisation de l’appareil.

Le traitement est sûr et non toxique :

Le CO2 est naturellement produit par notre corps pendant le respiration. Il est aussi le gaz utilisé pour les interventions chirurgicales de type laparoscopie.
Il est seulement signalé quelques petits effets secondaires avec cette thérapie, en particulier avec l’utilisation de l’aiguille stérilisée, qui peut provoquer des ecchymoses dans les zones d’injection du gaz. Cependant, ce genre de cas est très rare (il ne représente que 5% des cas), et les ecchymoses disparaissent après quelques jours sans laisser de traces.
Dans les zones d’administration il est aussi possible de ressentir un effet de pétillement sous la peau (comme de la « neige froide ») qui disparaît après les premières minutes du traitement.

Avec l’utilisation de cet appareil certifié, il n’y a aucun risque d’embolie, même si par accident, on injecte directement du CO2 dans un vaisseau sanguin. L’utilisation de la CDT Evolution permet aujourd’hui de réduire la sensation gênante ou parfois douloureuse, liée à la soumission du CO2 sous cutané.

Dans tous les cas, pendant le traitement le patient qui ressent une douleur doit le communiquer au médecin pour qu’il puisse modifier les paramètres de soumission en rendant la méthode la plus confortable possible.

RÉSULTAT

Intéressants et durables, ils sont visibles après 5 à 10 séances selon les zones.
Selon l’indication, il est utile d’entretenir ce résultat par quelques séances annuelles.

Prix :
60 euros la séance d’une zone.
250 euros les 5 séances
480 euros les dix séances.
Facilités de paiement acceptées.