Accueil > Médecine esthétique > Injections de rajeunissement > "Botox" (3D)

Toxine botulique

"Botox" (3D)

Injections de toxine botulique à Toulouse

LA TOXINE BOTULIQUE

QU’EST-CE QUE LA TOXINE BOTULIQUE ?

Petite histoire :

La toxine botulique est issue d’une bactérie ayant la faculté de paralyser les muscles.
Elle se nomme le Botox sous sa forme thérapeutique.
Sous forme d’une substance très diluée et purifiée, elle est utilisée depuis les années 70 en FRANCE par les ophtalmologistes et les neurologues.

En effet, ses qualités paralysantes permettaient aux ophtalmologistes de soigner les spasmes faciaux en invalidant les muscles responsables de ces contractures involontaires. De même dans la correction de certains strabismes dus à des muscles hyperactifs.

http://www.francelasik.com/Chirurgie-des-paupieres-Blepharospasme.html

C’est un ophtalmologiste canadien, le Dr CARRUTHERS, qui mit en évidence que les patients traités à la toxine botulique avaient moins de rides autour de l’œil soigné que de l’autre côté. Très vite, par coquetterie, les patients ont d’eux-mêmes demandé « l’harmonisation » des deux côtés. L’indication esthétique était née de la pratique sous la responsabilité du médecin.

Aux États-Unis, au Canada, en Angleterre et bien d’autres pays, la toxine botulique utilisée dans le traitement des rides est devenue une pratique très courante.

VEUILLEZ PATIENTER QUELQUES INSTANTS POUR VOIR L’ANIMATION EN 3D :



En France, elle a obtenu l’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) pour certaines indications esthétiques, le 25 Février 2003.

toxine botulique - Botox
QU’ATTENDRE DES INJECTIONS DE TOXINE BOTULIQUE ?

Les injections du haut du visage, front, ride du « lion » et « patte d’oie » donnent des résultats spectaculaires. La peau se lisse et le visage est plus détendu. Un effet de rajeunissement est nettement observé par la neutralisation des rides d’expression.

Les parties basses du visage peuvent être traitées avec plus de précautions et en association avec d’autres techniques.

LE MÉCANISME

La toxine botulique fait perdre au muscle son tonus sans l’altérer. Si on arrête les injections, tout redevient comme avant.

Elle se fixe sur la fibre musculaire et bloque les entrées de calcium, empêchant ainsi le muscle de se contracter.

QUELLES SONT LES PRÉCAUTIONS A PRENDRE ?

Comme pour tous les actes médicaux, l’expérience du médecin est la meilleure garantie d’un bon résultat.

Les ophtalmologistes sont depuis longtemps habitués à ce produit et leur connaissance de l’anatomie du haut du visage est le complément indispensable à la réalisation des injections.

Les dermatologues sont habilités à réaliser cet acte ainsi que quelques autres spécialistes : chirurgiens plasticiens, médecins spécialisés en esthétique.

QUELS SONT LES RISQUES ?

Le produit n’est pas dangereux pour l’organisme car la dilution est infime.

La complication la plus grave est réversible : chute de la paupière supérieure (ptosis) pendant quelques temps après l’injection. CELA EST RARE. Un autre effet indésirable peut être l’effet figé si le praticien a injecté trop de produit. L’inverse est plus souhaitable car il est toujours possible d’ajouter un complément.

DÉROULEMENT DE L’INTERVENTION

Il n’y a pas de préparation particulière.
Les micro-injections sous-cutanées, réalisées sans anesthésie, sont peu ou pas douloureuses.

Il n’y a pas de signe visible invalidant dans les instants qui suivent, sauf rarement, un petit hématome si un vaisseau sanguin a été touché. Dans tous les cas, la vie sociale du patient n’est absolument pas gênée.

Pendant quelques jours, aucun effet n’est visible et ce n’est qu’au bout de 3 à 5 jours qu’il se manifeste et s’installe pour une période de 3 à 5 mois.

Généralement deux à trois séances par an sont conseillées.

toxine botulique - Botox

CONTRE-INDICATIONS

Elles sont peu nombreuses :

- La grossesse.
- L’allaitement.
- Les maladies musculaires.

Cette technique de rajeunissement est la plus souple et la plus accessible, même aux personnes les plus « réfractaires » à la chirurgie esthétique.

Elle permet de donner une apparence plus détendue au visage.