Accueil > Chirurgie capillaire > PRP : Plasma Riche en Plaquettes

PRP : Plasma Riche en Plaquettes

Injections de PRP

Le PRP est devenu une technique incontournable dans le traitement de la calvitie
Dès la première séance un ralentissement voire un arrêt de la chute des cheveux (télogénèse) est observé.
Le PRP peut être réalisé parallèlement à un traitement médical de la chute des cheveux.
Outre l’arrêt de la chute, on observe une densification et un épaississement du cheveu.
On peut aussi le réaliser avant, pendant ou après la chirurgie capillaire.
C’est une méthode déjà utilisée dans d’autres spécialités médicales ; implantologie dentaire, chirurgie plastique et esthétique, chirurgie orthopédique ainsi que dans le traitement des plaies et des brûlures.
https://www.youtube.com/watch?v=vl9i8K9p8-s
Principe actif des injections de PRP :
Le Plasma Riche en Plaquettes contient des facteurs de croissance actifs.
C’est une concentration de 1 000 000 de plaquettes/microlitre pour 5ml de plasma.
Le plasma sécrète des cytokines et des facteurs de croissance qui régénèrent le cuir cheveu et dopent les greffons implantés lors de la greffe.
Ce procédé a été mis au point en Suisse en 2003.

Procédé :

En pratique, l’intervention est réalisée en partenariat avec un laboratoire d’analyses médicales proche de la clinique.
Au laboratoire, le praticien prélève une petite quantité de sang sur le bras du patient et le passe à la centrifugeuse pour que ne subsistent que les plaquettes, qui sont des cellules enrichies.
La centrifugeuse sépare les globules rouge et les plaquettes qui sont utilisées sur les zones à "doper"
Ces plaquettes sont alors injectées dans le cuir chevelu à l’aide d’aiguilles très fines par le médecin sous anesthésie locale.


Objectifs :

Le PRP stoppe ou diminue la télogénèse dès la première intervention.
Lorsqu’il est utilisé pendant la chirurgie, il optimise la repousse des cheveux.
Il peut être utilisé comme solution de conservation des greffons lors de l’intervention chirurgicale, il améliore la cicatrisation de la zone donneuse lors de la MTC.

L’intervention :
Ce traitement est réalisé sous anesthésie locale simple
L’intervention est de courte durée (20 à 45 minutes) et se pratique en soins externes.
Les petites traces (piqûres) cicatrisent très rapidement.R
Il n’y a pratiquement pas de douleur post-opératoire.
Les risques sont les bleus et les rougeurs inhérents à toutes les piqûres.

Le produit injecté est 100% naturel, c’ est un produit autologue.

Durée du traitement :

En traitement d’attaque, pour un résultat optimal, il est conseillé de commencer par trois séances consécutives de PRP espacées d’un mois environ.
Par la suite une séance tous les 6 mois permettra de maintenir et d’améliorer le résultat obtenu.